POURQUOI COMMENCER AVEC UNE FOCALE FIXE ?

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Donec molestie lacinia elementum nulla cursus laoreet emper.

POURQUOI COMMENCER AVEC UNE FOCALE FIXE ?

Lorsque j’ai eu mon tout premier boîtier réflex (un Canon 1100D), le kit comprenait un 18-55mm.

On n’a pas vraiment été très copains, lui et moi. J’ai donc très vite investi dans un petit 50mm f/1.8 (toujours chez Canon). C’est un achat que je n’ai jamais regretté.

Je parlerai peut-être plus tard de son ergonomie qui mériterait quelques modifications !
A l’heure actuelle, le 50 fait partie de mes focales favorites, tout particulièrement pour le portrait.

On a tendance à croire que ce type d’optique est contraignant. Et, oui, il l’est.
Mais si on regarde les choses différemment et que l’on en tire un avantage ?

Choisir de photographier un sujet avec une focale fixe est un parti pris.
Cela nous pousse à envisager notre place au regard de ce que l’on photographie. Il faut s’adapter, se creuser la tête plutôt que vouloir serrer ou desserrer son cadre sans se mouvoir.
On doit se positionner, se demander ce que l’on veut réellement photographier.
On compose donc notre cadre en se déplaçant. On choisit l’axe, la distance, la hauteur, les bordures du cadre et ce qui vit à l’intérieur.

Entre autre, le 50mm et ses grands-frères nous ôtent la « facilité » du zoom, que l’on apprécie tout de même en reportage ou en mariage pour la rapidité du changement de focale qu’il offre.

Choisir de photographier avec une focale fixe est en somme un très bon entraînement pour aiguiser son regard.